Agenda Prenez rendez-vous
Actualités

Baromètre 2018 « les Français et la rénovation énergétique »

12/02/19

L’objectif du plan énergétique du bâtiment est annoncé : « diviser de moitié le nombre de passoires énergétiques d’ici 2022 ». Faisons tout d’abord un point sur la manière dont les Français perçoivent la rénovation énergétique en 2018.

En France, on comptabilise plus de 15 millions de « passoires énergétiques », ces résidences principales qui sont classées E, F et G. C’est aujourd’hui plus de 50 % du parc immobilier (au total 28 millions de résidences principales en France) qui doit être rénové en 3 ans si l’on veut atteindre l’objectif du plan énergétique du bâtiment. Le baromètre 2018 «  Les Français et la rénovation énergétique », une étude OpinionWay-Teksial, met en lumière des chiffres clés qu’il nous semble important de vous partager. (1) Sondage OpinionWay pour Monexpert-renovation-energie.fr - Novembre 2018 – échantillon de 2 098 personnes.

La rénovation énergétique  - les motivations

Il existe un vrai potentiel de développement pour la rénovation énergétique puisque 43 % des personnes interrogées envisagent de se lancer dans des travaux énergétiques. Le top 5 des travaux, par ordre d’importance (en nombre de réponses) : changer les fenêtres, isoler les combles, isoler les murs, changer le système de chauffage et installer des thermostats programmables. Il n’est pas étonnant de voir le lien avec le fait qu’en hiver, 43 % des Français en moyenne continuent à avoir froid chez eux, même avec le chauffage allumé. Est-ce le signe que ces lieux d’habitation ne sont pas optimums énergétiquement ? En tout cas, ils sont 50 % à estimer que ces travaux de rénovation énergétique sont nécessaires pour améliorer le confort de leur habitation.

Ils seraient 43 % à être prêts à investir plus de 1 000 euros pour mettre en place une isolation performante. Toutefois, la moyenne nationale (estimée à 1 758 euros en 2018) est en baisse par rapport à 2017 (- 435 euros). Un réel intérêt économique est perçu pour engager des travaux de rénovation énergétique. En effet, spontanément, les Français associent la rénovation énergétique avec les économies de factures énergétiques (30%) et l’augmentation de la valeur du logement (26%).

La rénovation énergétique  - les freins et pistes d’amélioration

Malgré les motivations des ménages français pour la rénovation énergétique, 23 % continuent à penser que ces travaux de rénovation sont compliqués à mettre en œuvre. Nous notons également que seuls 9 % des Français citent le fait que la rénovation énergétique est financée par les pouvoirs publics aident financièrement les particuliers dans leur projet de rénovation énergétique. Il y a certainement un enjeu de simplification des démarches administratives et financières dans le parcours de prise de décision, mais également un enjeu de transparence et de diffusion des informations à grande échelle. « 78 % des Français ne sont pas en mesure de citer une aide financière permettant de réaliser des travaux de rénovation énergétique » et 62 % sous-estiment la prise en charge de l’État.

Globalement, si l’on veut ressortir de cette étude quelques enseignements et pistes d’amélioration pour la suite, il serait intéressant de s’attacher à délivrer une meilleure information sur les aides publiques (43 %de l’échantillon de sondage), à simplifier les démarches administratives (32%), et à privilégier un interlocuteur direct qui conseille les particuliers avant et après les travaux (27%).

Ca tombe bien ... ces missions sont celles des conseillers des Espaces Info Energie : de l’accompagnement dans les démarches administratives des particuliers, des conseils sur les aides financières, des orientations techniques sur les travaux de rénovation énergétiques ou de construction.

Pour en savoir plus sur cette étude, consultez le baromètre 2018 « Les Français et la rénovation énergétique »