Agenda Prenez rendez-vous

Conseils contre les problèmes d’humidité et pollution de l’air

Qualité de l’air intérieur

Les polluants et l’humidité qui altèrent la qualité de l’air de nos logements ont des origines très diverses. Ceux-ci peuvent provenir :

  • des matériaux et produits de construction, de décoration, du mobilier, des produits d’entretien de la maison, des désodorisants, parfums d’intérieur, bougies, encens, insecticides…
  • des produits de toilette, des cosmétiques, des parfums…
  • de nos activités ou de nos habitudes (tabagisme, cuisine, bricolage, nettoyage,…)
  • de nos animaux familiers
  • des moisissures

Une mauvaise qualité de l’air peut avoir un effet immédiat sur notre santé mais également des effets à long terme, avec l’installation de pathologies chroniques ou de maladies graves. Les effets dépendent de la nature du polluant, de la dose inhalée, mais aussi de l’âge (enfant, personne âgée), de l’état de santé (cardiaque, asthmatique…) et de la vulnérabilité (femme enceinte…) de la personne, de ses habitudes (tabagisme), etc.

Nos conseils

  • Installer une VMC

Pour bien ventiler et dépolluer, plusieurs solutions s’offrent à vous : VMC simple flux ou VMC double flux.

  • Avoir un bon parcours de l’air

Les pièces humides comportent une extraction d’air et ne doivent pas avoir d’entrée d’air pour permettre la circulation venant des pièces adjacentes.

Les portes doivent être détalonnées de 1,5 à 2cm pour permettre la bonne circulation de l’air vers les bouches d’extraction.

L’étanchéité à l’air du bâtiment doit être optimum, afin de ne pas avoir des entrées d’air indésirables ; pour un parcours idéal balayant l’ensemble des pièces de l’habitat.

  • Faire attention aux produits que vous utilisez
     

Points de vigilance

L’installation d’un appareil de chauffage au bois sans entrée d’air spécifique (prise d’air extérieur raccordable et raccordé) peut générer des perturbations sur les flux d’air de la ventilation.

 

Pour aller plus loin

Guide ADEME « Un air sain chez soi. Des solutions et des pratiques pour améliorer la qualité de l’air intérieur »