Agenda Prenez rendez-vous

La rénovation énergétique, un enjeu majeur

La consommation d’énergie est aujourd’hui une source majeure de pollution et de dégradation de l’environnement : effet de serre et pollution atmosphérique, déchets nucléaires, déforestation dans les pays pauvres… Les ressources fossiles (pétrole, gaz naturel, uranium…) sont épuisables à plus ou moins longue échéance. Pour garantir la satisfaction des besoins des générations futures et diminuer les pollutions, il faut bien sûr remplacer les énergies fossiles par des énergies renouvelables, mais surtout stabiliser et réduire notre consommation.

En France, le premier consommateur d’énergie est le secteur de l’habitat, suivi des transports. Chacun de nous a donc une responsabilité devant ces enjeux.

La maîtrise des consommations énergétiques : un enjeu environnemental fondamental

En Pays de la Loire, le bâtiment est le premier secteur qui consomme de l’énergie avec 46% du total de la consommation énergétique régionale*. 70% sont dus au secteur résidentiel. Les 30% restant concernent le secteur tertiaire.

Un habitat énergivore

En Pays de la Loire, la proportion régionale de logements individuels (72%) est nettement supérieure à la proportion nationale (57%)*. La plupart de ces maisons ont été construites avant 1975 et sont, par conséquent, très mal isolées. Le mode de chauffage utilisé est bien souvent le fioul. Non seulement ce type de logement est extrêmement énergivore, mais il expose ses habitants à la précarité énergétique : situation où un foyer a consacré plus de 8% de son budget au chauffage.

Une précarité énergétique

Plus les énergies fossiles seront rares, plus elles seront chères ; elles ont déjà considérablement augmenté en 20 ans. Le chauffage pèsera encore plus sur le budget des ménages, à commencer par les plus fragiles.

Aujourd’hui, dans le nord et le sud-est de la Région Pays de la Loire, les habitants sont plus confrontés à la précarité énergétique. D’une part, ils habitent souvent de grandes maisons d’avant 1975 chauffées au fioul, d’autre part, leurs revenus sont plus faibles. Ainsi, leur dépense annuelle de chauffage s’élève en moyenne de 1400€ à 1500€, contre 1200€ pour le reste de la région**.

La rénovation énergétique, un enjeu majeur

C’est pourquoi la réduction de la consommation d’énergie est un enjeu majeur. L’ADEME, la Région Pays de la Loire et les collectivités soutiennent et encouragent les actions de rénovation énergétique des logements, dans le cadre d’une démarche générale de transition énergétique et climatique.

Les Espaces Info Energie s’inscrivent dans cette démarche et constituent un pilier de l’animation territoriale en faveur de l’amélioration de l’efficacité énergétique.

* Sources : Schéma régional du climat, de l’air et de l’énergie des Pays de la Loire 2008.
** Sources : Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, 2015.