Agenda Prenez rendez-vous

Les enjeux des économies d’énergie

Pourquoi faire des économies d’énergie  ?

C’est simple et efficace !

Les dépenses d’énergie sont intrinsèquement liées aux habitudes de vie que nous adoptons chez nous : que l’on soit gaspi ou économie, il y a toujours une marge de progrès.

C’est bon pour le portefeuille !

Cette énergie, que nous payons, représente une part importante des dépenses de la vie quotidienne. En adoptant des gestes simples et efficaces, il est possible de réaliser environ 11% d’économies d’énergie  sur l’année soit en moyenne 220€  ! (d’après les données sur le défi Familles à Energie positive)

C’est formateur et enrichissant !

La facture énergétique est souvent perçue comme un couperet difficile à prévoir et à comprendre. Mettre en place des éco-gestes, conduit chaque foyer à comprendre l’énergie, son fonctionnement et ses consommations quotidiennes.

Et c’est bon pour la planète !

En France, le premier consommateur d’énergie est le secteur de l’habitat, suivi des transports… La consommation d’énergie est aujourd’hui une source majeure de pollution et de dégradation de l’environnement. Pour garantir la satisfaction des besoins des générations futures et diminuer les pollutions, il faut bien sûr remplacer les énergies fossiles par des énergies renouvelables, mais surtout stabiliser et réduire notre consommation.

Où faire des économies d’énergie chez soi  ?

Répartitiion de la consommation d'énergie des batiments

Les dépenses d’énergies dans l’habitat sont présentes partout : de la programmation de son radiateur à l’utilisation de son lave-linge ! Autant de dépenses que de sources d’économies possibles ! Selon la consommation des appareils, certains gestes et efforts auront plus d’impact que d’autres, comme par exemple, baisser de 2° degrés la température de consigne.

Comme nous le montre le schéma, le chauffage reste le poste qui consomme le plus d’énergie dans votre foyer avec en moyenne 63%. Avec les efforts mis dans la rénovation, ce chiffre tend à baisser ces dernières années.

A l’inverse, la consommation d’électricité spécifique (électricité autre que pour le chauffage, la cuisson et l’eau chaude) a été multipliée par 4 depuis 30 ans pour atteindre 19% en raison de l’amélioration de la qualité de vie et du confort des ménages (congélateur, sèche-linge) et de l’augmentation du nombre d’équipements électroménagers (lecteurs DVD, ordinateurs, consoles de jeux, box internet etc.).

Actuellement, les consommations d’électricité spécifique se répartissent comme suit :

  • Froid : 23,3%
  • Audiovisuel : 20%
  • Lavage : 14,9%
  • Informatique : 14,5%
  • Eclairage : 12,8%
  • Autres : 14,4%