Agenda Prenez rendez-vous

Le chauffage bois

Une énergie renouvelable

Ce mode de chauffage se retrouve de plus en plus dans les foyers français. Il est économiquement plus intéressant que les énergies traditionnelles (gaz ou fioul) et l’utilisation du bois est considérée comme neutre en émission de CO2, car la pousse du bois absorbe ce que la combustion a produit.

poele pour chauffage bois

Chaudières bois

Les chaudières bois sont principalement de deux  types, selon le combustible employé.

  • Les chaudières à granulés

    Similaire au fonctionnement des chaudières fioul, elles fournissent la chaleur nécessaire au chauffage et à l’eau chaude sanitaire. Le fonctionnement est en général automatique avec simplement un vidage des cendres par semaine, voire moins.
    Le stockage de granulés se fait dans un silo occupant un peu plus d’espace qu’une citerne fioul et le ravitaillement se fait par camion souffleur. Le volume du silo correspond généralement à la consommation d’une saison de chauffe. Il faut donc prévoir un ravitaillement par an.

  • Les chaudières bois bûches

    Les chaudières bois bûches fonctionnent différemment avec des automatismes divers. Généralement, elles sont dotées d’un important foyer afin d’avoir un seul chargement par jour, voire moins. La chaleur est alors emmagasinée dans un ballon tampon d’environ 2000 litres pour être ensuite distribuée automatiquement dans la maison au fur et à mesure des besoins. Ce type de chaudière nécessite un peu plus de manutention mais est très adapté lorsque la ressource est facilement disponible.

  • Les chaudières à bois déchiqueté

    Il existe également des chaudières à bois déchiqueté, mais elles sont généralement réservées pour des puissances plus élevées.

Poêle / insert bois :

Ceux-ci étant installés dans l’espace chauffé, ils doivent comporter une entrée d’air dédiée pour la combustion. Cela se traduit par la présence d’un tube amenant l’air pris à l’extérieur directement dans l’appareil. Ceci garantit un meilleur rendement et une meilleure compatibilité avec la VMC. La puissance doit être calculée au plus juste afin d’éviter d’avoir trop chaud, de polluer et de payer trop cher.

  • Bois bûche

    Les plus faibles puissances sont de 4 kw et les bûches nécessaires sont de longueur de 25 cm maximum. C’est le modèle le plus simple, le moins coûteux. Par contre, la température n’est pas très régulière.

  • Granulés

    L’électronique embarquée permet de moduler la puissance selon les besoins. Le programmateur autorise les réductions de température et la remise en route automatique.
    Attention au bruit de ventilateur et d’acheminement des granulés vers le foyer.

    Si le conduit de fumée est inférieur à 8 mètres, il est en général recommandé d’utiliser un tubage de cheminée concentrique afin d’évacuer les fumées en toiture mais aussi de préchauffer l’air nécessaire à la combustion.

Installation chauffage bois

Pour aller plus loin :