Agenda Prenez rendez-vous

La construction, étape par étape

Les étapes d’un projet de construction :

1/ Définir ses besoins

Avant de commencer à rencontrer les professionnels de la construction, il est important d’avoir défini ses envies et ses besoins. Est-ce que nous souhaitons habiter en ville ou à la campagne ? Une maison de plain-pied ou à étage ? Combien de chambres ? Une cuisine ouverte ? Un grand jardin ou un petit jardin ? Une maison passive ou à énergie positive ? Une maison avec des matériaux bio-sourcés ?…

La réponse à ces questions vous permet de définir le cahier des charges (ou programme comme l’appelle les architectes). Ces informations vous permettront de définir la faisabilité de votre projet et d’exposer clairement vos attentes auprès des professionnels que vous allez rencontrer. Vous pouvez être accompagné gratuitement par le CAUE dans cette démarche.

Essayer de rester modeste: une petite maison bien conçue et fonctionnelle sera plus confortable et moins chère qu’une grande maison mal fichue !

2/ Définir ses moyens…

… et s’assurer qu’ils correspondent à ses besoins. Pour définir votre budget, vous pouvez rencontrer un conseiller de l’Adil qui vous aidera gratuitement à réaliser votre plan de financement et à connaître les différents prêts aidés auxquels vous pourriez prétendre.

Une fois votre capacité de financement connue, vous pouvez vérifier la faisabilité économique de votre projet. Son coût correspond au coût de la construction (entre 1400 et 2000 € par m²) auquel s’ajoute le prix du terrain, les droits de mutation, les coûts de raccordements (eau, électricité, tout à l’égout…), la taxe d’aménagement et les différents coûts de conception (architecte, étude thermique…).

3/ Trouver le terrain

Il est important de trouver un emplacement qui vous permettra de limiter vos déplacements. Il faut donc trouver un terrain proche de vos lieux de travail mais aussi proche des services et des écoles, si vous avez des enfants. Un aller-retour quotidien à 25km de distance représente sur une année 12 000 km ! Si vous devez réaliser cette distance pour vous rendre au travail, cela représente 250 € par mois en coût de déplacement et 1 heure par jour en temps de trajet !

L’orientation du terrain est également primordiale. Dans l’idéal, il faut choisir un terrain permettant d’orienter la façade principale de la maison plein Sud. Ainsi, la maison sera plus économe l’hiver, plus facile à protéger des surchauffes l’été (contrairement aux idées reçues : en effet c’est l’orientation plein ouest avec beaucoup de vitrages et un soleil bas qui amènera une surchauffe). Et vous pourrez installer si vous le souhaitez des panneaux solaires sur votre toiture (pour produire de l’eau chaude ou de l’électricité).

4/ Concevoir son futur logement

Un bon projet est un projet parfaitement adapté à vos besoins et à votre terrain. Cela ne sera jamais le cas avec une maison de catalogue. La conception de votre logement est un travail qui nécessite une collaboration étroite entre vous, le concepteur (architecte, maître d’œuvre ou constructeur) et le bureau d’étude thermique. C’est en travaillant ensemble dès l’origine du projet que le résultat pourra être très performant. Pendant la réflexion avec votre équipe de maîtrise d’œuvre et avant de lancer l’appel d’offre auprès des artisans, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller Espace Info Energie pour un avis technique extérieur et impartial sur votre projet.

5/ Bien utiliser son logement

Vous venez d’emménager dans votre nouvelle maison. Celle-ci est très performante… sur le papier. C’est uniquement l’usage que vous en ferez qui vous garantira un coût énergétique réduit. Il faudra notamment être attentif sur la régulation du chauffage, sur l’utilisation de l’eau (chaude et froide) ainsi que sur le choix de l’électroménager et des éclairages.

Pour aller plus loin

Documentation :

Ressources en ligne :